Consommation de gaz
Soyons plus, pour payer moins !

>> Toutes les actualités

 

Evolution du prix du gaz naturel de 2016 à aujourd'hui

augmentation prix gaz de ville

 

Après un (très) long moment sans actualités sur GazMoinsCher, quoi de mieux qu’un récapitulatif de l’évolution du prix du gaz naturel de 2016 à aujourd’hui ? C’est l’occasion, si vous vous chauffez au gaz, de prendre un peu de recul et d’analyser la situation. Si au contraire vous utilisez actuellement une autre énergie de chauffage et que vous songez à basculer, vous aurez alors un aperçu rapide et clair du comportement de ses tarifs pour prendre votre décision. Dans tous les cas, nous savons tous que le gaz ne cesse d’augmenter avec le temps, mais savez-vous de combien à peu près ? Vous risqueriez d’être surpris !

 

Tarifs du gaz de Janvier 2016 à Octobre 2018

 

Pour notre relevé des prix du gaz, nous avons donc choisi comme base de comparaison le tarif B1 3 usages. Ce dernier représente la classe tarifaire la plus commune correspondant à un foyer utilisant le gaz pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et la cuisson et dont la consommation se situe dans une fourchette comprise entre 6001 kWh et 30 000 kWh par an. Par ailleurs, les prix sont indiqués en centimes et valent pour 100 kWh PCI, abonnement inclus.

Voici donc MOIS par MOIS, l’évolution du prix du gaz de janvier 2016 à octobre 2018 :

évolution du prix du gaz naturel de ville 2016 - 2018

En vert sont représentés les mois ayant vus une baisse de tarifs, en jaune une stagnation et enfin en rouge une hausse. On peut très rapidement s’apercevoir que les 12 derniers mois n’ont pas été les meilleurs pour notre pouvoir d’achat. Sur 12 mois, seuls 2 ont connu une baisse, tous les autres étant  des hausses de prix plus ou moins fortes. Nous avons même franchi ce mois-ci la barre des 8 centimes les 100 kWh.

 

Avantages et inconvénients du gaz naturel

 

Malgré l’augmentation constante de son prix, le gaz naturel reste dans la plupart des cas le meilleur moyen et le plus économique de se chauffer quand on habite une zone urbaine (reliée au gaz de ville évidemment). Statistiquement, 25% des villes de France sont raccordées au gaz, ce qui représente 75% de la population. Du côté des autres avantages de cette énergie, on retrouve également sa bonne performance et son confort d’utilisation, une chaudière qui reste propre et discrète ainsi qu’une absence de stock contrairement au fioul, aux pellets ou au propane par exemple.

Le gaz naturel n’a cependant pas que des bons côtés, il a aussi son lot d’inconvénients et de points noirs. Pour commencer, c’est une énergie fossile donc amenée à disparaitre à long terme. Elle cause encore de nombreux accidents domestiques (intoxications). Son prix, relativement bon marché jusqu’ici, ne cesse d’augmenter et ce de plus en plus rapidement. Le prix de l’abonnement est par ailleurs élevé pour les maisons neuves.

Globalement, c’est un bon choix si vous y avez accès mais nous vous conseillons de garder un œil sur l’évolution de son prix au fil du temps. En effet, si celui-ci garde la même courbe que cette dernière année, il pourrait rapidement ne plus être aussi avantageux qu’il ne l’est actuellement.

 

 

 

 

© Gaz Moins Cher.fr, tous droits réservés | Plan du site | Mentions légales
L'énergie est notre avenir, économisons-la.