Consommation de gaz
Soyons plus, pour payer moins !

Prix du Gaz de Ville - Tarif Gaz Naturel

 

Evolution du prix du gaz naturel de Janvier 2016 à Octobre 2018

 

Pour notre relevé des prix du gaz, nous avons donc choisi comme base de comparaison le tarif B1 3 usages. Ce dernier représente la classe tarifaire la plus commune correspondant à un foyer utilisant le gaz pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et la cuisson et dont la consommation se situe dans une fourchette comprise entre 6001 kWh et 30 000 kWh par an. Par ailleurs, les prix sont indiqués en centimes et valent pour 100 kWh PCI, abonnement inclus.

 

Voici donc MOIS par MOIS, l’évolution du prix du gaz de janvier 2016 à octobre 2018 :

évolution tendance prix du gaz

 

Le prix du gaz naturel en France n'est cependant pas le même sur tout le territoire. Il existe en effet plusieurs tarifs réglementés adaptés aux différents modes de consommation et à la distance de l'habitation du réseau de distribution.

 

Les différentes zones tarifaires du gaz de ville

 

La France est divisée en 6 zones tarifaires du gaz de ville.

Cela va de la zone 1 à la zone 6 qui est la plus chère.

Les zones tarifaires reflètent les différents coûts d’acheminement du gaz entre le centre de stockage et le lieu d'habitation.

Plus une habitation est éloignée du réseau de transport et plus le prix du KWh est élevé.

Le montant d’un tarif peut être légèrement augmenté à cause d’une zone tarifaire élevée.

 

Zones  Nombre de villes dans la zone Principales villes de la zone
Zone 1 2920 Lyon, Nantes, Marseille, Lille, Tours
Zone 2 1990 Paris, Rennes, Limoges, Toulon
Zone 3 1561 Nice, Perpignan, Chartres
Zone 4 993 Gap, Paimpol, Bourseul
Zone 5 623 Aurillac, Pornic, Albertville
Zone 6 1334 Maroilles, Villeroy, Beaumont

 

Les différentes classes de consommation

 

Le tarif de base

 

Il est conseillé pour une consommation inférieure à 1000 kWh/an. Ce tarif permet simplement de cuisiner. Il s'agit de la classe de consommation la moins utilisée en France puisque presque systématiquement, un foyer relié au gaz de ville utilisera cette énergie également pour le chauffage et/ou l'eau chaude sanitaire (ECS).

 

Le tarif B0

 

Il est conseillé pour une consommation comprise entre 1000 et 6000 kWh/an. Ce tarif permet de cuisiner et d’avoir de l’eau chaude sanitaire. Le plus souvent, les particuliers bénéficiant de ce tarif se chauffe au moyen d'une autre énergie comme le fioul domestique ou l'électricité par exemple. A savoir que les prix de raccordement au réseau et de l'abonnement seront plus chers dans ce cas.

 

Le tarif B1

 

Il est le plus fréquemment utilisé, il concerne à peu près 6 millions de personnes en France. Il est conseillé pour une consommation comprise entre 6000 et 30 000 kWh/an. Il permet de cuisiner, d'avoir l'eau chaude sanitaire et de se chauffer. Le prix du gaz de ville étant meilleur marché que celui de l'électricité, cette énergie est préférée dans les nouveaux logements.

 

Le tarif B2I

 

Avant le 1er Janvier 2016, il était conseillé pour une consommation comprise entre 30 000 et 300 000 kWh/an. Depuis cette date, il est réservé aux copropriétés disposant d'une mini chaufferie collective pour les bâtiments de moins de 20 logements et dont la consommation annuelle ne dépasse pas 150 000 kWh/an.

 

Le tarif B2S

 

Depuis la fin des tarifs réglementés réservés aux professionnels en 2016, le tarif B2S n'existe plus. Il s'agissait d'un tarif 2 saisons pour les consommations de 150 mWh à 5000 mWh/an. Celui-ci différait selon la saison. Il était plus élevé en hiver et était utilisé uniquement par les professionnels (petits industriels, usines, clients tertiaires).

 

Le tarif TEL

 

Lui aussi disparu aujourd'hui, le tarif TEL était réservé aux moyens et gros industriels ayant d'importants besoins et consommant en moyenne de 5000 à 8000 mWh/an de gaz naturel.

 

Le tarif S2S

 

Il s'agit ici encore d'un tarif professionnel qui a été arrêté en 2016. Le tarif S2S concernait les industriels raccordés au réseau de distribution classique et consommant plus de 4000 mWh/an. Contrairement aux deux tarifs précédents qui étaient des tarifs dits "en distribution", le S2S était "à souscription".

 

Le tarif STS

 

Tout comme le S2S, le tarif STS était réservé aux industriels ayant une consommation supérieure à 4000 mWh/an mais cette fois-ci directement raccordés au réseau de transport du gaz naturel.

 

 

© Gaz Moins Cher.fr, tous droits réservés | Plan du site | Mentions légales
L'énergie est notre avenir, économisons-la.