Consommation de gaz
Soyons plus, pour payer moins !
Les Fournisseurs > Les Modes de Paiement

Modes et Rythmes de Paiement des Factures de Gaz

 

Il existe une multitude de moyens de paiement pour régler ses factures de gaz auprès de son fournisseur. Vous pouvez également choisir la périodicité qui vous convient le mieux. Les options et combinaisons sont tellement nombreuses qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver au premier coup d’œil. Par conséquent, nous avons rassemblé dans cet article tous les choix qui s’offrent à vous en matière de modes et rythmes de paiement de vos factures de gaz de ville afin de vous aider à faire le meilleur choix pour votre situation.

 

Les différents moyens de paiement

 

Il existe principalement deux catégories de modes de paiement pour régler ses factures de gaz : les paiements dématérialisés, préférés pour leur simplicité et rapidité, et les paiements matérialisés. Les premiers sont réalisés soit par internet, soit par téléphone (de manière automatique ou non).

  • Par prélèvement bancaire automatique : il s’agit du mode de paiement le plus utilisé de nos jours. Pour le mettre en place, rien de plus simple, un RIB ou IBAN suffit. Le prélèvement est alors automatisé et vous n’avez plus à y penser, sauf pour contrôler de temps en temps que tout est normal.
  • Sur internet, par carte bancaire : autre moyen de paiement dématérialisé, le paiement par carte bancaire. Généralement, vous n’avez qu’à vous connecter à votre compte client, sélectionner la facture à régler puis rentrer vos coordonnées de carte bancaire. Le principal avantage de cette solution est le contrôle sur les opérations.
  • Au téléphone, par carte bancaire : utile quand vous n’avez plus accès à internet, il existe également le paiement par téléphone en appelant un serveur vocal. Cependant, beaucoup de personnes sont réticentes à l’idée de partager leurs informations en clair par téléphone.

 

Il vous reste enfin la possibilité de payer vos factures de gaz de manière « matérielle » :

  • Par chèque : un peu plus contraignant, certains fournisseurs acceptent sous certaines conditions le paiement par chèque. Il faut cependant se rendre à un bureau de poste et payer de votre poche les frais d’envoi. Vous devez par ailleurs veiller à ne pas dépasser la date limite de paiement.
  • Par TIP (Titre Interbancaire de Paiement) : vous ne connaissiez peut-être pas son nom, mais vous avez sans aucun doute remarqué la petite partie détachable au bas de chaque facture de gaz que vous recevez ainsi que l’enveloppe qui va avec. Vous n’avez alors qu’à remplir vos coordonnées et la référence de la facture puis de l’envoyer par la poste sans frais de votre part.
  • En espèces : vous disposez enfin de la possibilité de payer en espèces en vous rendant à votre bureau de poste et en remplissant un mandat cash. Vous devrez faire attention toutefois à donner la somme exacte.

 

Les différentes périodicités de facturation

 

Nous venons d’énumérer les différents moyens de paiement à votre disposition pour régler vos factures de gaz naturel. Voyons maintenant les périodicités qui s’offrent à vous. Elles sont bien moins nombreuses puisqu’il en existe simplement deux, variables selon le fournisseur le contrat choisi par le consommateur : la facture mensuelle ou bimestrielle.

 

Le rythme de paiement le plus répandu est bien sûr le paiement mensuel. Ce type de facturation est aussi appelé mensualisation ou facture annuelle. Pourquoi annuelle ? Car bien que vous receviez chaque mois une facture, le montant que vous devez aura été calculé en amont selon une estimation de votre consommation pour l’année puis divisé par 11. Vous paierez donc chaque mois la même somme. Un relevé de compteur de gaz est alors effectué peu de temps avant la fin de la période pour établir la facture de régularisation qui vous sera envoyée le 12ème mois.

 

L’autre périodicité disponible est le paiement bimestriel, soit tous les deux mois. Dans ce cas, les moyens de paiement acceptés sont généralement plus nombreux. Sur les 6 factures qui vous seront adressées au fil de l’année, 2 sont établies après un relevé de compteur du technicien GRDF et les 4 autres seront soit des estimations, soit des auto-relèves de votre part à communiquer auprès de votre fournisseur. Vous pouvez donc payer au plus près de votre consommation réelle (attention toutefois aux factures plus salées en hiver).

 

 

© Gaz Moins Cher.fr, tous droits réservés | Plan du site | Mentions légales
L'énergie est notre avenir, économisons-la.